Immobilier
Fields of Practice

Immobilier

Impression

Représentation de clients dans le cadre de la vente et de la gestion locative de leurs biens immobiliers en partenariat avec des experts israéliens et étrangers dans ce domaine.

Notre cabinet s'occupe de tout problème lié à l'immobilier. Cette zone comprend l'achat, la vente ou la location d'appartements, le transfert d'actifs en fiducie, la vente ou l'achat d'actifs commerciaux (qu'il s'agisse d'un actif spécifique ou d'un centre commercial entier), les questions liées au plan Tama 38, l'entreprenariat du logement, des hôtels ou d'autres projet immobilier et litiges immobiliers.

Un grand nombre de litiges entre les avocats et leurs clients relèvent du domaine du Droit immobilier. Ce phénomène est probablement dû au fait que de nombreux jeunes avocats inexpérimentés arrivent sur le marché chaque année, le secteur du Droit immobilier leur apparaissant comme une entrée en matière « abordable ». La loi en Israël ne requiert pas, en effet, d’expérience particulière ou même d’assurance professionnelle obligatoire suffisamment élevée au regard des dommages qui peuvent résulter d’une faute professionnelle de l’avocat. Ceci explique que de nombreux jeunes avocats proposent leurs services pour des honoraires compétitifs (en réalité, trop peu élevés) afin d’obtenir de nouveaux dossiers sans pour autant avoir le recul et l’expérience de cabinets d’avocats expérimentés, pourtant indispensables à la réalisation des transactions immobilières. Dès lors, les plaintes à l’encontre des avocats de ce type ne tardent pas à être déposées au motif de négligences professionnelles … Gare donc au mauvais choix de conseil juridique !

Beaucoup d’acquéreurs ne sont pas conscients du fait que, selon la loi israélienne, un accord de principe apposé sur une lettre d’intention peut suffire à caractériser la réalisation d’une transaction immobilière. Ainsi, il arrive que les acquéreurs s’adressent à un avocat après avoir signé et se retrouvent dans une position qui les engage vis-à-vis de la partie adverse, sans avoir réellement compris ou désiré la portée des obligations qui leur incombent. C’est pourquoi il est primordial de ne pas signer un quelconque document ni d’engager quelconques frais relatifs à une transaction immobilière avant qu’un avocat expérimenté n’ait examiné ladite transaction.

Dernières publications dans ce domaine

Articles